Contact

Les mots à écrire

  • Les mots pour le dire
    Parce que les mots s'assemblent, se meuvent, s'imbriquent, et nous offrent toute leur force et leur sensibilité pour se mettre à hauteur d'homme, je suis là pour vous aider à les faire vivre et exister. Contactez-moi par email http://monarbre.wufoo.com/forms/mon-arbre-de-vie/ ou par téléphone 06 84 17 08 50. Je prendrai connaissance de votre demande, et vous communiquerai un devis et un timing par retour d'e-mail sous 48h.
  • Journal d'anniversaire & de mariage
    Pour fêter une naissance, un anniversaire, un mariage...pour parler de sa famille en le disant avec pertinence, humour et sagacité, il deviendra ce que vous vous voulez qu'il soit afin que vous puissiez le diffuser au moment où vous le souhaiterez - Wedding News, Love News, Birthday News : entre 1500 et 2500 euros en fonction du format et du nombre de signes.
  • Biographie - portrait
    Pour raconter son enfance, son adolescence, ses rencontres, sa vie. Une biographie ou un portrait pour laisser une trace, pour fixer un peu le temps, pour s'en rappeler, se remémorer tout ce que l'on a aimé, vécu, ce que l'on a envie de dire et de partager. Des mots qui seront écrits au plus près de votre ressenti. 200 euros le chapitre de 2 pages pour parler d'un lieu, d'un personnage qui l'a marqué, d'une rencontre...Possibilité tarif forfaitaire.
  • Abécédaire
    Pour fêter un ami et suivre le fil de sa vie au fil de toutes les lettres de l'alphabet qui fixent les souvenirs à partager. A créer en fonction du profil de la personne concernée. Forfait : 250 euros
  • Récit de voyage
    Vous revenez d'un voyage, le coeur empli de souvenirs et avec l'envie de les partager avec ceux que vous aimez. Rien de plus simple, nous pouvons vous mettre vos souvenirs en forme sous la forme que vous voulez. Lettres, récit de voyage, journal. 200 euros par chapitre de deux pages. Forfait sur demande.
  • Faire-parts
    Il n'y a pas une façon mais bien maintes façons d'annoncer les naissances et les départs. Nous pouvons vous proposer des idées et des mots pour être au plus près de ce que vous souhaitez pour l'être aimé. 5 idées de rédaction de faire-parts = 250 euros
  • Conte à inventer
    Une histoire à écrire, une histoire chargée de symboles pour traverser le temps des souvenirs ou des émotions. Un conte pour y mettre beaucoup de vous et de votre vie, ou un conte à offrir juste pour le plaisir d'oser mettre des mots enchantés sur vos pensées. Entre 250 euros pour un feuillet.
  • Hommage
    Pour dire avec gravité et sincérité combien on l'aime ou l'aimait, comment il est ou était, parce que l'on ne parvient pas toujours à exprimer ce l'on aimerait signifier, nous sommes là. Passeurs de mots, nous saurons conjuguer votre désir de rédiger ce que vous aimeriez dire. Textes en vers ou en prose, poésie, chant...nous nous adapterons à votre demande. Hommage/hommage funéraire entre 200 et 250 euros.
  • Epitaphes
    Quelques mots à graver sur la pierre pour dire avec gravité, humour ou sincérité combien on l'aimait, comment il était...qu'on ne l'oublie pas, qu'il est toujours avec nous, près de nous. Epitaphes en vers ou en prose : base 5 propositions à partir d'un brief précis pour 100 euros.
  • Votre journal sur demande
    Pour fêter une naissance, un anniversaire, un mariage...pour parler de sa famille en le disant avec pertinence, humour et sagacité, il deviendra ce que vous vous voulez qu'il soit afin que vous puissiez le diffuser au moment où vous le souhaiterez - Wedding News, Love News, Birthday News : entre 1000 et 2000 euros.

Ils font œuvre de mémoire

  • Des portraits d'une grande délicatesse
    Elle manie le pastel sec avec dextérité et saura donner au portrait que vous voulez ou que vous lui confierez toute la véracité et sensibilité que vous désirez. Sa Galerie est située à Tréguier mais même si vous n'avez pas la chance d'y entrer, elle peut en réaliser à partir d'une d'une photo et de quelques mots !

Religion

La mémoire des Pardons bretons réenchantée par l'artiste plasticienne Odette Picaud

La plus gentille by Béatrice Gernot :Pardon d'Odette Picaud

Un Pardon pas comme les autres.

Un Pardon onirique, ethnique, fantastique qui prend sa source dans la plus belle des sources : une source artistique qui explore tissus, dentelles, boutons, médailles …brodés, attachés, ficelés.

Un Pardon pour en réinventer les origines et nous transporter de l’orient à l’occident sous le vent de Ouessant.

Un Pardon comme une prière païenne, une ondulation chrétienne qui se déploie dans la lande, la ré-enchante, nous élève.

Une ré-appropriation de qui ce a été,  fut autrefois et qui devient autre, nôtre.

Une féerie de bannières qui nous plonge dans un étrange ravissement.

Un monde unique, quasi fantasmagorique avec ses brocards et têtes de poupée qui regardent et nous regardent.

Une ode à la magie, un air de Miyazaki et cet appel à avancer, à marcher, à se laisser porter par les chants, à se déposséder du temps.

Un retour aux sources, à la source.

Ecouter, ne pas parler.

Etre juste là, avec eux, avec soi.

Dans l’instant.

Comme s'il n’y avait ni avant ni après, juste ce temps donné à l’éternité d’une marche qui, sur le chemin côtier, de la Chapelle Saint-Gildas à L’Eskal, nous reliait aux éléments. Comme si la force de cette procession résidait dans l’incroyable beauté de ces bannières créées et brodées par la plasticienne Odette Picaud, et aussi dans ces hommes et ces femmes costumés et masqués qui les portaient, et dans notre simple présence, nous qui étions conviés à y participer.

Chacun porté par la grâce du moment, comme transporté.

Un Pardon comme une méharée pour nous dépouiller, nous trouver, et nous retrouver, aligné.e.s au moment d’arriver, là où nous devions arriver.
Assis en demi-lune, il fut bon, au couchant, de laisser la baie nous envelopper, d’écouter la mer, et puis ce texte lu avec gravité qui nous entraînait loin, loin …A la verticale de nos pensées et des bannières alignées répondait notre présence horizontale, silencieuse et heureuse.

Mirage d’une fin de journée d’été qui a merveilleusement su proroger l’histoire des Pardons bretons sans intention d’en faire une pâle copie.  

Ici, l’important est de cultiver leur mémoire en leur donnant vie avec fantaisie, humour, extravagance, tendresse, douceur et folie, et peut-être même ce zeste de peur propre aux rites vaudous. Après tout en Bretagne l’Ankou n’est jamais loin, et si la mort fait partie de le vie c’est bien ici qu’on le sent, le ressent pleinement.

Pardon d’Odette Picaud / Juillet 2022 / Ouessant. 

Pour en savoir voir plus sur l’artiste plasticienne Odette Picaud.

Merci à Quinquis de l’avoir fait venir pour fêter la sortie de premier son album. Elle était là aussi.
Ecoutez Adkrog et voyagez aussi en beauté entre terre et mer.

PS : Ces deux-là devaient se rencontrer. A Odette Picaud et Quinquis (autrement dit Fanny et Emilie), un grand merci.


09/11/2019